Ouverture officielle du Festival International Cinéma et Migrations Agadir : Le cinéma béninois célébré

Author: Pas de commentaire Share:

La cérémonie officielle d’ouverture de la 15e édition du Festival International Cinéma et Migrations Agadir s’est déroulée dans la soirée du lundi 05 novembre 2018. Au cours de cette cérémonie, la délégation béninoise a été accueillie et présentée. Un privilège qui selon l’acteur, réalisateur et producteur béninois Sylvestre Amoussou, président de la délégation béninoise, est le résultat d’un processus de longues années. 

« Le langage du cinéma n’a pas de territoire. Il est tout le territoire ». C’est avec cette assertion qui appelle au rassemblement autour du 7e art que la cérémonie d’ouverture officielle du Festival International Cinéma et Migrations a débuté. A l’entame des festivités, la délégation béninoise présidée par l’acteur, réalisateur et producteur béninois Sylvestre Amoussou a été accueillie sur l’esplanade du cinéma RIALTO.  Après une séance photo, la délégation a emprunté le tapis rouge pour faire son entrée accompagnée  par la presse marocaine.

Installée à une place de choix, la délégation a été présentée au public venu nombreux dans l’enceinte du cinéma RIALTO.  Les membres de la délégation se sont levés et le public a applaudi en signe de félicitations au Bénin. Pour l’acteur, réalisateur et producteur béninois Sylvestre Amoussou, le choix du Bénin en tant que pays d’honneur cette année est le résultat d’un travail de plusieurs années. « Le Bénin ne s’est pas retrouvé pays d’honneur du jour au lendemain. C’est un travail qui s’est fait progressivement. J’ai toujours collaboré avec le Maroc car à l’époque où je tournais, c’était avec de la pellicule et cela revenait très cher pour développer la pellicule. Le Maroc ayant un centre de cinéma doté de matériel et une politique cinématographique bien structurée, j’ai fait une coproduction avec le Maroc à l’époque de mon film « Un pas en avant, les dessous de la corruption ».

Aux dires des organisateurs de ce festival, le Royaume du Maroc et la République du Bénin entretiennent  des relations privilégiées basées sur l’amitié, la confiance et le respect réciproque. A travers ce titre de pays invité d’honneur accordé au Bénin pour cette 15e édition du festival, les organisateurs entendent employer la culture et plus spécifiquement l’industrie cinématographique pour favoriser davantage la connaissance mutuelle, l’échange d’expériences et la collaboration étroite entre les deux pays. Le film « l’Orage Africain » de l’acteur, réalisateur et producteur béninois Sylvestre Amoussou sera en projection spéciale le jeudi 08 novembre 2018 à 21heures au cinéma RIALTO à Agadir au Maroc, pour matérialiser cette invitation.

La diversité des acteurs du cinéma célébrée !

La cérémonie de lancement du festival a connu la projection du court métrage (10 minutes) du scénariste et réalisateur Marocain Mostafa Madmoune intitulé « DIVERSITE ». Il met en exergue comme le titre l’évoque la pluralité des caractéristiques, des éléments distinctifs qui fondent et différencient les personnes les unes de autres. Le film  montre des acteurs du cinéma qui ont participé à la 14e édition du Festival International Cinéma et Migrations Agadir dans une certaine corrélation et synergie. On remarque la diversité de ces acteurs,  leurs diverses origines géographiques ou linguistiques,  leurs conditions socioculturelles, leurs âges, leurs sexes.

« Un autre film sera produit avec les participants à cette 15e édition du festival, en particulier les étudiants auquel la délégation du Bénin pourrait participer » a notifié le réalisateur du film, Mostafa Madmoune. A cette cérémonie d’ouverture, un hommage posthume a été rendu au réalisateur, producteur et acteur burkinabè Idrissa Ouédraogo décédé le 18 février 2018 à Ouagadougou. D’autres  hommages ont été rendus à l’actrice et scénariste franco-marocaine Saida Jawad et à l’acteur et scénariste marocain Lahoucine Bardaouz à travers des distinctions et des vidéos publiées sur ces personnages.

La 15e édition du Festival International Cinéma et Migrations Agadir se poursuit jusqu’au 10 novembre 2018.

Chanceline MEVOWANOU, Envoyée spéciale à Agadir (Maroc) ©www.benincultures.com

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Journées Cinématographiques de Carthage 2018 : Les prisonniers répondent encore présents

Next Article

Festival International Cinéma et Migrations Agadir : la 15è édition s’ouvre ce 05 novembre, le Bénin invité d’honneur

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *