Mode : Voyage en « Terre précieuse »

Author: Pas de commentaire Share:

Ici tout est splendeur. En sus, couleurs et scintillements, pierres précieuses et élégance. Les parures et accessoires de mode de la nouvelle collection de « Terre précieuse » de Sarah Codjo vous accueille. La présentation au public de ces richesses Perlicious s’est faite au l’Impala, un restaurant de Cotonou, ce samedi 29 novembre 2014.

Sur la « Terre précieuse » de Sarah Codjo, le principe est à l’éclat. Il y a cette pointe de lumière qui scintille quelque soit la nature de l’objet rencontré. Par pierres précieuses, perles ou paillettes, la créatrice éblouit par son goût du pétillant. Le jardin de l’Impala de Cotonou a permis à un public sélect de découvrir l’univers de la styliste.

« Sarah m’a toujours impressionnée et ce soir, je l’ai été encore beaucoup plus ». Ces mots de contentement de Jaulinda Agbo, qui dit sa satisfaction au regard de la créativité de son amie Sarah Codjo, marquent un sentiment partagé par tous les invités à cette soirée de présentation de la « Terre précieuse ». Les superlatifs de cette admiratrice disent bien les charmes des parures de Sarah Codjo.

Ne les cherchez point, les feux des œuvres de la créatrice vous suivent dans vos moments. Quelque soit l’angle qui est le vôtre, son art fait cligner de la lumière. Exposés sur quatre tables, les bijoux et accessoires proposés sont conçus sur des motifs de pagne. Les couleurs sont au rendez-vous, et la licence que se donne la styliste, livre un univers de sacs de diverses sortes, de bracelets homme et femme, de colliers et boucles, de brochures. Incrustées de perles, de pierres ou de paillettes, ces merveilles ravissent par leur goût, par leur distinction.

Au-delà des bijoux et accessoires de cette nouvelle collection de Sarah Codjo, sa créativité ouvre le champ d’une nouvelle forme d’arts visuels. Elle s’y illustre ici à travers des peintures de l’abstraction et de la figuration. « Ma deuxième passion, c’est la peinture », rassure Perlicious. C’est ce qui explique le mariage de son « amour pour le dessin et la peinture acrylique avec celui des pierres précieuses et les perles ». Ceci donne dans cette collection cinq tableaux sur fond acrylique avec des fixations de pierres et de perles, évidement. Un grain de charme qui change un intérieur et le fait luire.

Et c’est fait à votre mesure !

Les bijoux et les autres œuvres de Perlicious sont des créations qui partent du désir du client ou de son idée propre. Au résultat, ce sont des parures personnalisées qui sont crées. Une façon d’être qui s’extériorise et qui dévoile un certain art de vivre individualisé. En journée comme en soirée, ces joyaux gardent leur timbre glamour et illuminent l’entourage du porteur.

Aussi, les motifs de ces pièces ne sont pas univoques. Ils se présentent à usages multiples. Ils pourront accompagner nombre de tenues avec harmonie. Sarah Codjo a l’habileté de conjuguer son imagination à du cristal de roche, de l’agate, du batik sud africain, entre autres, pour sortir des merveilles.  Mieux, la bourse ne s’en trouve pas délestée quand on consomme du Perlicious. Ce fut le cas ce samedi avec un ensemble de pépites qui ont émoustillé les invités de la « Pierre précieuse ». A l’image de Jaulinda Agbo qui n’a pas manqué de susurrer dans les allées du jardin de l’Impala : « J’aime tout ce qui est beau, tout ce qui rend la femme africaine encore plus jolie ».

©www.benincultures.com

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Mode : L’UCAE organise Campus Fashion 2015 dès ce jour

Next Article

La 3ème édition du festival Ibi Ilé s’ouvre à Cotonou

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *