Littérature : Charbel Noutaï et Joël Hounkpe, lauréats de la 9e et 10e édition du concours Plumes Dorées

Author: Pas de commentaire Share:

La cérémonie de délibération et de remise de prix des 9e et 10e éditions du concours national d’écriture Plumes Dorées s’est déroulée le samedi 30 septembre 2017 à Cotonou. L’évènement organisé par Les Editions Plurielles a eu pour cadre la grande salle du Fitheb à Cotonou. 

« Les oiseaux ne meurent pas la nuit ». C’est avec ce roman que Charbel Noutaï a remporté le grand prix de la 09e édition du Concours National d’écriture Plumes Dorées. Quand à Joël Hounkpe, il a remporté le grand prix de la 10e édition de ce même concours avec sa pièce de théâtre « Au nom de tous ces cons ». Ces résultats ont été rendus publics ce samedi 30 septembre 2017 au cours de la cérémonie de délibération.

Parlant de la 09e édition, le roman vainqueur « Les oiseaux ne meurent pas la nuit » est un roman qui retrace les aventures d’une très belle jeune fille qui a grandit dans une naïveté et une ignorance totale et qui va découvrir plus tard qu’elle était promise à la divinité DAN. Dans cette logique, la protagoniste va rencontrer un ami pour une aventure que le lauréat Charbel Noutai invite les lecteurs à découvrir. Selon ce dernier, le titre de son œuvre « est métaphysique. Il faut voir dans les oiseaux le symbole de la liberté et dans la nuit une épreuve ». Pour le président du jury de la 09e édition, Habib Dakpogan, le roman du lauréat a eu le mérite de par la qualité et l’originalité de la trame ainsi que la structure de l’œuvre.

En ce qui concerne la 10e édition, la pièce de théâtre « Au nom de tous ces cons » est une satire qui met en exergue la soif du pouvoir de nos dirigeants politiques. Et selon le président du jury de la 10e édition, Hermas Gbaguidi, cette pièce a eu le mérite de par le travail abattu par le lauréat depuis le début du processus.

Photo de famille à l’issue de la Cérémonie ©Joannès Mawuna Photography

10 ans au service de la littérature béninoise

Organisé depuis 2008 par Les Editions Plurielles, Plumes Dorées est un concours national d’écriture ouvert aux jeunes de 18 à 35 ans. Il vise à détecter, former, publier et promouvoir les jeunes porteurs de projets d’écriture dans les genres littéraires que sont la nouvelle, le théâtre et le roman et se déroule en plusieurs étapes : l’appel à candidature, les ateliers d’écritures, la sélection finale.

Selon Koffi Attedé, Directeur des Editions Plurielles structure organisatrice de Plumes dorées, le bilan est positif. Déjà au niveau de l’organisation, les 10 éditions ont été effectives. En 10 ans poursuit-il, « 160 jeunes de 18 à 35 ans ont été formés, 10 ouvrages publiés pour une cinquantaine de jeunes auteurs béninois dans les trois genres du concours ». Cependant souligne-t-il, « il est temps de repenser le processus, revoir certaines facettes de l’organisation du concours pour encore plus de crédibilité et d’impact ».

Chanceline MEVOWANOU (Collaboration) ©www.benincultures.com

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Littérature : « Le Pacte » de Claude Balogoun, une invite « à l’union des acteurs culturels »

Next Article

Bénin : Ils seront au Masa 2018

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *