La 5ème édition du festival de marionnettes « Teni-Tedji » aura lieu du 22 au 26 octobre 2014

Author: Pas de commentaire Share:
Caravane d’ouverture de la 4ème édition ©Bénincultures

Réfléchir aux nouvelles orientations à donner au Festival International de Marionnettes du Bénin « TENI TEDJI ». Tel est l’objectif d’une rencontre qui a réunit dimanche dernier au CEMAAC de Porto-Novo une dizaine de personnes invitées par l’Association Thakamou Culture Arts.

La 5ème édition du Festival International de Marionnettes du Bénin « TENI TEDJI » se déroulera du 22 au 26 octobre 2014. C’est l’une des décisions prises à cette rencontre organisée par l’Association Thakamou Culture Arts ce 25 août à Porto-Novo. Après avoir suivi deux communications portant respectivement sur la situation de l’art de la marionnette en Afrique et le financement de l’action culturelle au Bénin, les participants ont eu droit au bilan des 4 premières éditions du festival « Teni-Tedji ».

Présentée par Jude Zounmenou, le Directeur du festival, cette dernière communication a permis de cerner les avancées mais également les objectifs non encore atteints. Pour les avancées, il a été noté une nette amélioration du nombre de compagnies invitées et des représentations données entre la 1ère et la 4e édition. Le pic a donc été atteint cette année où douze (12) compagnies de sept (07) pays ont donné 43 représentations sur quatorze (14) sites. En termes d’activités, Jude Zounmènou a fait remarquer qu’elles sont programmées selon le financement disponible.

« Mais nous privilégions toujours deux activités : la formation de jeunes marionnettistes et la tournée de sensibilisation. Nous créons un spectacle de marionnettes en choisissant un thème de société et nous faisons une tournée nationale pour essayer de corriger les mœurs tout en distrayant les populations », a-t-il ajouté. Dans cet exercice, si la troisième édition s’est penchée sur la discrimination faite aux personnes handicapées avec la pièce « Qui ne l’est pas », la 4ème édition a traité de la question de l’état civil avec le spectacle « La pièce qu’il faut ».

5 jours ou 72 heures ?

L’autre question soulevée lors des débats concerne la durée de la plateforme festival qui évolue aussi au fil des années. Au départ 72 heures (3 jours), le festival dure, depuis sa troisième édition, 5 jours. Mais, l’appellation originelle « Les 72 heures de la marionnette » a été maintenue. Après discussions, les participants proposeront que les 5 jours soient maintenus afin de donner une plus grande visibilité à l’art de la marionnette. Aussi, il sera désormais dénommé « Festival International des Marionnettes du Bénin » sans précision de la durée.

Diverses stratégies de positionnement du festival seront également énoncées. Des recommandations qui aideront surement le Directeur du festival lors de son séjour en France du 20 au 29 septembre prochain dans le cadre du Festival mondial des théâtres de marionnettes, étape d’un meilleur positionnement de « TENI TEDJI ». Pour l’heure, les responsables de l’association Thakamou Culture Arts se sont dits satisfaits de cette journée qui leur prouve une fois encore qu’ils sont sur la bonne voie et que l’art de la marionnette a de beaux jours devant lui au Bénin.

©www.benincultures.com

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

1er Prime de Bénin Révélation Stars : Ignace Don Métok (presque) en larmes

Next Article

BENIN REVELATION STARS : 5 questions à Tony YAMBODE

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *