Gléxwé xwé édition 2018 : Réconciliation, union et action

Author: Pas de commentaire Share:

L’édition 2018 de la fête annuelle de la ville de Ouidah « Gléxwé xwé » a été officiellement lancée ce dimanche 02 décembre 2018 au Fort Français de Ouidah. Cette célébration qui marque la 70è édition a été placée sous le sceau de l’entente et de l’action participative pour développer et rendre attrayante de la ville de Ouidah.

« L’édition 2018 de Gléxwé xwé a été concrétisée grâce à une approche participative et inclusive. Tout le monde a été associé. Personne n’a été laissé pour compte. Le résultat est que nous avons une édition mieux organisée avec une programmation digne de la ville de Ouidah. J’invite tous les fils et filles de Ouidah à taire les querelles et à s’unir pour travailler afin de faire de Ouidah, une ville enviée de tous. A l’horizon 2028, Ouidah doit être sur la liste des patrimoines mondiaux de l’Unesco ». C’est l’appel qu’a lancé avec ferveur et insistance le président du comité d’organisation de Gléxwé xwé 2018, Gratien Aguessi dans la soirée du dimanche 02 décembre 2018. Ces propos ont été soutenus par Christian Houétchenou, représentant des jeunes cadres de la ville de Ouidah. Dans son intervention, il a mis l’accent sur l’importance d’une synergie d’action pour un véritable progrès de la ville. « Le développement de Ouidah, c’est maintenant. Les projets du gouvernement pour Ouidah, c’est maintenant. Nous devons agir en symbiose » a-t-il lancé. La programmation concoctée pour cette édition se déploie du 02 au 08 décembre 2018 avec plusieurs activités au menu. « Nous avons concocté pour cette édition, un programme alléchant. Un symposium scientifique meublé de débats et de réflexions va se dérouler les 03 et 04 décembre 2018 sur le thème ‘’Ouidah, ville patrimoine Unesco d’ici 2028’’ ; une veillée culturelle et cultuelle est prévue, des concerts pour les populations des divers arrondissements, des compétitions culturelles et sportives et bien d’autres » a notifié le président du comité d’organisation Gratien Aguessi. La cérémonie de lancement a été ponctuée de diverses prestations culturelles. Et ce qui reste symbolique est les coups de gong qui lancent officiellement les manifestations de cette 70e édition de Gléxwé xwé en présence des représentants du ministère du tourisme, de la culture et des sports, de la mairie, et les membres du comité d’organisation.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Concours pour révéler le patrimoine touristique de l’esclavage : vers une éducation culturelle liée à l’esclavage

Next Article

Arts de Rue : Le Collectif ACMUR et l’OIF outillent de jeunes régisseurs

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *