Festival Teni-Tedji : Thakamou Culture Arts a du mérite !

Author: Pas de commentaire Share:
Patrick Idohou (dr.) a félicité Jude Zounmenou (g.) pour cette initiative ©Bénincultures

La cérémonie d’ouverture de la 4ème édition du festival international des arts de la marionnette, « Teni-Tedji » s’est déroulée ce mercredi 17 avril à la Place Bayol de Porto-Novo. Plusieurs autorités ont effectué le déplacement et ont salué cette initiative de l’association Thakamou Culture Arts.

Dans leurs différentes allocutions, les autorités politico-administratives présentes à cette cérémonie d’ouverture, ce mercredi 17 avril à la place Bayol de Porto-Novo, ont reconnu le mérite de l’association Thakamou Culture Arts qui organise ce festival depuis 4 ans. Ainsi, pour la représentante du bureau de la Coopération Suisse, Moudjibatou Bouraïma, il est important de féliciter l’association pour la tenue à bonne date du festival. Un fait qui dénote du sérieux de Jude ZOUNMENOU, directeur de l’association et de ses collaborateurs. « C’est (d’ailleurs) ce sérieux qui justifie le soutien consécutif de la Coopération Suisse à ce festival qui vise à faire la lumière sur un art utile mais méconnu », explique t – elle.

Pour le président de la Zone Afrique de L’union Internationale des Marionnettes, le nigérien Check Kotondi Amadou, il ne fait plus aucun doute que le festival Teni-Tedji fait partie des événements culturels qui comptent en Afrique. En 4 ans, cette manifestation fait déjà parler d’elle au-delà des frontières béninoises. Toute chose qui prouve que les organisateurs s’évertuent à bien l’organiser. Car, en croire le préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, François Houessou, si tout le monde s’accorde à trouver du mérite aux organisateurs, c’est bien parce que l’événement est bien organisé et réunit chaque année des compagnies de divers horizons.

Mais le plus grand satisfecit sera décerné par le Directeur de la promotion artistique et culturelle, par ailleurs représentant du Ministre de la Culture à cette cérémonie d’ouverture. En effet, Patrick IDOHOU, s’est félicité de voir qu’un festival qui s’est spécialisé arrive quand même à drainer du monde. « Lorsque j’ai entendu parlépour la première fois de ce festival dédié à la marionnette, je m’en suis réjoui. Car, je me suis dit, qu’au moins cet art sera conservé et promu. Car l’un des maux dont souffre notre culture est que tout le monde veut tout faire en même temps » confessera l’envoyé du Ministre de la Culture. Jude Zounmenou et ses collaborateurs de l’association Thakamou Culture arts n’en sont que plus fiers et promettent déjà de tenir le pari de la 5ème édition.

Bénincultures

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Téni-Tédji 4 : Les grandes personnes de Boromo assiègent Porto-Novo

Next Article

Discours du Directeur du festival international des arts de la marionnette au Bénin

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *