Demi siècle de vie musicale : le tout-puissant Poly Rythmo est à l’honneur.

Author: Pas de commentaire Share:

 

Le mardi 22 mai 2018, la salle du cinéma Canal Olympia de Cotonou a accueilli la conférence de presse de lancement de la commémoration des 50 ans de l’orchestre Poly Rythmo. Au cours de cette conférence, le comité d’organisation a expliqué devant les hommes des médias les raisons de cette commémoration et les différentes activités qui vont meubler cet anniversaire.

« Nous commémorons ces 50 ans parce que l’orchestre Poly Rythmo c’est 50 ans d’éducation des peuples par la musique, 50 ans de promotion et de révélation de la musique béninoise au plan national et international, 50 ans de transmission des connaissances musicales à la jeune génération d’artistes et une multitude de patrimoines matériels et immatériels laissée à l’actif de la jeune génération » dixit Sessi Tonoukouen, président du comité d’organisation de la célébration des 50 ans de l’orchestre Poly Rythmo. Des propos qui ont été confirmés par des séquences vidéo projetées à l’entame de la conférence. Pour démarrer la conférence de presse, de petites séquences vidéo réalisées par l’agence multidisciplinaire spécialisée dans l’image, l’audiovisuel et l’événementiel AFRIKAFUN de Cotonou et représentée au cours de la conférence par Stéphane Brabant ont été projetées au public. Ces vidéos ont montré de témoignages de personnes de presque toutes les tranches d’âge et de plusieurs nationalités. Des différents témoignages, on entendait des propos comme « Poly Rythmo a bercé mon enfance, j’ai appris beaucoup de choses liées à la vie avec le contenu de leurs morceaux » ; « Poly Rythmo est un orchestre prestigieux au Bénin et à l’international. Ce groupe constitue une bibliothèque pour les peuples et pour les artistes de la jeune génération ». En dehors de ces témoignages, l’un des membres fondateurs de cet orchestre Vincent AHEHEHINNOU a parlé des acquis que cet orchestre laisse aujourd’hui après 50 ans d’existence, 50 ans de carrière musicale. « Poly Rythmo, c’est 50 ans de vie en groupe. Nous avons vu ici au Bénin des groupes de musique naître, briller, et se disloquer par la suite. Poly Rythmo a su résister aux vents et marées et ce grâce à la discipline et au respect du groupe. C’est une valeur à transmettre aux groupes musicaux du Bénin ou la jeune génération d’artistes à venir. Poly Rythmo c’est aussi un répertoire de plus de 1000 morceaux, de bonne musique aux contenus édifiants, la maitrise des grandes scènes nationales et internationales, des trophées remportées, et du savoir-faire à transmettre à la jeune génération » a-t-il expliqué.

Une panoplie d’activités au cœur de la célébration

Plusieurs activités sont prévues pour meubler la célébration des 50 ans de l’orchestre Poly Rythmo selon Vincent AHEHEHINNOU, un des membres fondateurs de l’orchestre Poly Rythmo. Au nombre de ces activités, nous avons des tournées nationales et internationales. « Nous avons une tournée nationale dans les 77 communes du Bénin, des concerts privés pour des personnes du deuxième âge, des showcases et des concerts à l’international. Nous allons parcourir le Niger, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et sortir de l’Afrique pour des concerts en Europe » a-t-il souligné. Toujours, dans les activités qui vont meubler cette commémoration des 50 ans de Poly Rythmo, nous avons la construction d’une fresque muraille qui va retracer l’histoire de l’orchestre Poly Rythmo en parallèle à l’histoire du Bénin. Selon les organisateurs, cette fresque muraille fera office d’un monument, d’un attrait touristique pour le Bénin puisque plus tard, des étrangers pourront venir, visiter cette fresque pour connaitre Poly Rythmo. Une autre activité qui va meubler cette célébration est la construction d’un centre multimédia qui va permettre de former les jeunes et garantir la relève. Cette célébration sera aussi marquée par la réalisation d’un magazine de 52 minutes par l’agence Afrikafun. Ce magazine selon le responsable de Afrikafun Stéphane Brabant sera un retour sur la l’histoire de Poly Rythmo, leur évolution et leur parcours. A noter que la célébration du cinquantenaire de l’orchestre Poly Rythmo a démarré le mardi 22 mai 2018 et va s’étendre sur le reste de l’année.

Chanceline MEVOWANOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Patrice Talon : la restitution des biens culturels, « un moyen de lutte contre la pauvreté »

Next Article

Art culinaire du Bénin : La deuxième édition du Guide « Kwabo » en préparation

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *