Concert : l’orchestre 10 VOLTS a « un incroyable talent »

Author: 2 commentaires Share:

L’orchestre 10 VOLTS du Bénin était en concert live ce samedi 23 septembre 2017 à l’Institut Français de Cotonou. Un concert exclusivement Salsa revisitée avec des sonorités béninoises. Résultat, un public très participatif qui n’a pas hésité à esquisser des pas de danse. 

« Ils sont bons ! » « Ils ont du talent ! » « Ils sont incroyables ! » « Ces gars nous ont amené à mouiller nos maillots ! » « Je dirai que c’est l’orchestre AFRICANDO réincarné ! ». Le public présent le samedi 23 septembre dernier à l’Institut français n’a pas manqué de superlatif pour qualifier la prestation de l’orchestre 10 VOLTS.  Et si après environ 02 heures de show typiquement Salsa, certains s’imaginaient vivre un rêve, d’autres pour leur compte ne sont qu’une nouvelle fois témoin de l’« incroyable talent » de l’orchestre 10 VOLTS. « Moi rien ne m’étonne. Déjà en venant ici, je savais que je n’allais pas être déçu. L’orchestre 10 VOLTS a toujours été performant et excellent dans leur différentes productions. Et ce soir, les membres de ce groupe l’ont encore prouvé » confie Bakari Judicael, danseur salséro.

Claver, Landry, Barnabé Bass, Déo-clin, Dénis, Clément, Ive, Donatien, Savin, Jacques, Antoine et Igor. Ils étaient tous présents sur la scène, les 12 membres de l’orchestre. 12, tels les apôtres envoyés propagés la bonne nouvelle de la Salsa.  Avec piano, guitare, percussion, trompettes et bien d’autres instruments de musique, ces membres de l’orchestre 10 VOLTS du Bénin ont fait résonner la salsa dans l’enceinte de l’institut Français de Cotonou. Tous habillés d’une uniforme veste couleur jaune et pantalon noir taillés sur mesure, les 12 membres de l’orchestre se sont véritablement mis dans la peau de Salsero. Cet accoutrement, ajouté à leur répertoire riche de plusieurs chansons afro-cubaines, ont fini de conquérir un public qui en demandait toujours plus et ne boudait pas son plaisir.

« On ne peut pas s’empêcher de danser. Ils font de la bonne musique. Vous voyez la foule qui danse. Tout le monde est emballé » affirme dame Isabelle dans l’ambiance  fiévreuse que suscitaient les sonorités déroulées. La piste de danse  de circonstance installée dans l’espace entre la scène et les premiers sièges, était remplie. Même la directrice de l’Institut français n’a pu échapper à cette invite de la musique des 10 VOLTS. Trempée par la sueur après la danse, Marcelline Fadonougbo, danseuse salséra se réjouit « Je suis comblée et satisfaite par la prestation des 10 V OLTS. Leur musique a toujours emballé et emporté les esprits. Et c’est avec plaisir et effervescence qu’on a dansé ».

Chanceline MEVOWANOU (Collaboration) ©www.benincultures.com

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Bénin : En 2016, le tourisme a généré plus de 7 milliards de FCFA

Next Article

Bénin / Culture : Le mérite de certains artistes reconnu

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *