Chronique Urbaine #9 : « Manvo », Miss Espoir tout en couleurs et en douceur

Author: Pas de commentaire Share:

Son année s’achève avec une nouvelle alchimie et on peut prétendre qu’avec Manvo, ce nouveau single, Miss Espoir annonce pour elle un avenir musical riche en visions, en sensations, et en émotions…

Le clip Manvo commence avec gracieuseté. Et on dénote dans cette voix aussi châtiée que précise, une maîtrise habile de ses inflexions, surfant précieusement sur une composition qui oscille entre acoustique et influences identitaires africaines. D’emblée, cette réorientation permet de porter un nouveau regard à la musique de cette battante dont la démarche de construction artistique apparaît méthodique voire stratège.

En effet, on lui connait maintenant un succès qui a traversé les différentes lisières de notre pays et impacté plusieurs cibles spécifiques proches de ses ressentis et de sa sensibilité. S’ouvrir donc à d’autres perspectives, c’est s’offrir de ce fait, une ouverture davantage plus continentale ; c’est prospecter une nouvelle visée d’autant plus que son produit musical résonne en tant que musique du monde, prête à  la conduire un peu partout.

Et tout en restant fidèle aux sujets qui dévoilent sa profondeur sentimentale, Miss Espoir nous donne l’occasion de la redécouvrir à travers une affectueuse câlinerie au parfum coloré ; une douceur sonore presque fruitée fait d’un cocktail d’elle-même et de ses nouvelles influences ; déployé en toute simplicité sans aucune autre prétention que de cette pureté délicate et musicale !

Manvo, c’est donc un charmant spleen empreint de fraîcheur, racontant l’attachement et le détachement lumineux d’une femme, au cœur aimant, peint tout en couleurs et dont la douceur se veut enduite de nuances atypiques…

Djamile Mama Gao

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Previous Article

Industries culturelles et créatives au Bénin : un défi de formation et de structuration à relever par les acteurs culturels

Next Article

Festival Mahi-Houindo 2017 : Les richesses culturelles des « Mahinous » révélées et promues

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *